Grand Corps Malade & l'école

Publié le par Carine

J'avoue que jusqu'à aujourd'hui, Grand Corps Malade n'était pas ma tasse de thé comme on dit...

Et bien, après avoir écouté sa dernière création, on peut dire que mon opinion n'est plus la même, et je suis même émue... Ouiiiiiiiiiiii, émue !

Comme quoi : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !!!

Cela fait vraiment plaisir de savoir que tout le monde ne prend pas les enseignants pour des fainéants et des râleurs...
Car il est vrai qu'il y a un enseignement à deux vitesses !
Où est l'égalité des chances, hein ?
(Je sais que je râle rarement, mais il y a des fois....)






Grand Corps Malade - Education Nationale
envoyé par GrandCorpsMalade. - Regardez plus de clips, en HD !



Ce matin, sur la quatrième de couverture de «Libération», on pouvait lire un slam de Grand Corps Malade intitulé «Education Nationale», où «l'égalité des chances» est «un concept de ministère» (voir la vidéo ci-dessous). Comme la démarche est peu banale, j'ai illico téléphoné à Fabien, alias Grand Corps Malade, pour comprendre de quoi il retourne.

«Ce slam, je l'ai écrit il y a six mois, selon l'inspiration du jour – comme chaque fois. Il n'est sur aucun de mes deux albums, mais, depuis le mois de janvier, je l'intègre à mon spectacle en tournée. Les réactions sont à chaque fois très bonnes. Il est même arrivé que le public se lève pour l'applaudir. A la sortie, on me demande où on peut le trouver. Si bien que j'ai fini par en faire un clip, à la hâte, avec mon réalisateur attitré Mehdi Idir. Nous l'avons tourné dans une école de Saint-Denis.

Le thème de l'école m'intéresse et me préoccupe. Mais l'idée (ou le déclic) m'est venue lors d'un atelier d'écriture avec des élèves de CM2, dans une école d'Epinay. J'ai rencontré une institutrice pleine de bonne volonté, qui bosse comme une folle. Pour organiser une sortie avec ses élèves à la Cité des Sciences, comme on ne lui donne aucun moyen de le faire, elle a mobilisé ses élèves pour qu'ils gagnent des places sur Internet. J'ai trouvé ça tellement triste et déplorable qu'on puisse en arriver là. Vous vous rendez compte, elle n'a pas les moyens d'emmener ses élèves en sortie !

mais je ne comprends pas que les professeurs soient si mal payés quand on sait quelles responsabilités pèsent sur eux. Ils doivent assurer l'enseignement, le confort et la sécurité de trente enfants quotidiennement. J'ai beaucoup de respect pour eux et je suis scandalisé qu'ils soient à ce point dévalués au niveau du salaire. J'ai eu envie de réagir.


Je n'attends rien de l'Education nationale,


A mon niveau, je fais ce que je peux.
Je n'ai rien à faire dans des réunions ministérielles, je n'ai aucune légitimité. En revanche, je rencontre des élèves, j'anime des ateliers d'écriture et de slam, je fais inviter des jeunes à des concerts (et pas seulement à mes spectacles).»

Grand Corps Malade

(propos recueillis par Sophie Delassein)

Commenter cet article

kayleigh 10/06/2009 18:35

Aaarf !! Tout pareil, je ne connaissais de lui que le nom avant de voir le clip, j'ai été assez émue également...

Carine 11/06/2009 21:00


Comme quoi : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !!!


Bizzzzzzzzzzz


vero+:0059: 18/05/2009 23:00

ah j'aime bien....j'ai le CD....bisous

Carine 19/05/2009 20:23


Ah oui, mais sans ce single qu'on ne trouve que sur le net...
Et qu'il chante en concert aussi...
Gros bisous et bon courage pour le coaching perso !!!



Chez+Pimprenelle 14/05/2009 22:14

C'est vrai, pour peu que l'on soit issue d'une école dans un quartier défavorisé, les chances ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Nous habitons notre maison depuis deux ans. Nous avons fait construire et tout autour c'est un quartier minier ( Et oui! je suis d'euch Nord) Louis est allé 15 jours dans l'école de mon quartier, j'ai préféré le mettre à 10 km de la maison. C'etait une école classée en ZEP et pourtant il n'y avait aucun équipement réçent, l'école était vétuste. Il faut en avoir du courage pour être enseignant dans ce genre d'école. Aujourd'hui il est en GS maternelle dans un quartier difficile mais la mairie fait beaucoup d'efforts pour cette école. Aujourd'hui je ne regrette pas mon choix même si je dois faire 40 km par jours et courir, car Louis apprend bien, il est épanouï, tout simplement il est heureux.

Carine 16/05/2009 14:44


Je suis entièrement d'accord avec toi...
Et malheureusement, d'une commune à l'autre, il y a de GROS écarts face à l'éducation !
Et même avec toute la motivation possible, on ne peut pas faire de miracle...
Quand je vois l'argent perçu par le privé par les communes, on comprend pourquoi il y est facile d'enseigner... Le rêve !!!

Je suis ravie que ton fils ait trouvé sa place...

Bizzzzzzz et excellent week-end !



Paniervolant 14/05/2009 10:23

Dommage il n'y a pas de son, ça arrive parfois avec Dailymotion. On m'a fait les mêmes remarques sur mon blog.
J'écouterai une autre fois.
Bonne journée

Carine 14/05/2009 21:41


Bizarre, bizarre...
Mon mari l'a regardée hier soir sur mon blog, et il n'a eu aucun problème de son...


Bonne soirée !



flore 14/05/2009 06:45

FATALS picards... je devrais pas etre là dés le matin....

Carine 14/05/2009 21:43


Oui, oui, tu aurais dû te recoucher...


Bizzzzzzzzzzzzz